Comment choisir son coach sportif ? Mes 7 conseils pour trouver le bon !

Un mariage en vue, la préparation d’une compétition, une remise en forme… Vous avez un objectif, mais côté motivation vous avez besoin d’un appui. Désormais, les coachs sportifs ne sont plus seulement réservés aux stars.

Le secteur du coaching à domicile s’est bien développé ces dernières années, beaucoup en ont profité pour se lancer dans cette activité sans forcement maîtriser toutes les exigences de cette profession. Lors de vos cherches, il n’est pas évident de faire un choix parmi le nombre impressionnant de profils Facebook, comptes Instagram ou encore chaînes YouTube animés par des « coachs » plus ou moins compétents. Voici quelques conseils pour bien choisir son coach sportif.

 

Le rôle du coach

Avec mes 9 années d’expérience en salle de remise en forme et en coaching, je me permet de vous exposer les rôles qu’un coach sportif devrait assurer :

. connaissance des différentes techniques de musculation et de remise en forme
. préservation de l’intégrité physique du client
. augmentation de vos performances
. amélioration de votre posture
. réponse à toutes vos questions par des explications argumentées
. réalisation du contenu des séances en fonction de vos objectifs
. booster votre motivation
. assurer votre soutien psychologique pendant les séances mais aussi en dehors
. bonne humeur quotidienne
. être disponible et être à l’écoute à tout moment
. conseils alimentaire
. conseils sur l’organisation de vos repas

 

 

 

Comment choisir son coach ?

Aujourd’hui lorsque l’on regarde sur les réseaux sociaux, beaucoup se disent « personal trainer » ou « coach privé » avec des « avant/après » qui font rêver, mais les compétences et l’expertise sont malheureusement troquées contre des likes, des vues et des abonnés. Mes 7 conseils pour trouver le bon :

. Assurez-vous que votre coach soit diplômé

→ Ca vous viendrait à l’idée d’aller chez un dentiste qui n’a suivit aucune formation ? C’est presque pareil avec un coach, vous lui confiez votre corps, ne l’oubliez pas. En France il s’agit  d’un BPJEPS mention “forme” et/ou “force” (anciennement BE des Métiers de la Forme). Ce diplôme donne droit à la délivrance d’une carte professionnelle que le coach sportif devra demander auprès de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports (DDJS) de son lieu de résidence. 

. Ne vous fiez pas à son physique

→ Ce n’est pas parce qu’il ne passe pas les portes ou qu’il a le fameux 6 packs que forcement c’est un bon coach. La morphologie de chacun peut parfois être assez surprenant, ça ne veut pas spécialement dire que la maîtrise et les connaissances soient présentes. De plus, le dopage étant omniprésent et bien évidemment caché, nombreux sont ceux qui vantent leurs talents plutôt que leur pharmacien.

. La popularité des réseaux sociaux ne veulent rien dire

→ 30k d’abonnés sur Instagram n’est pas un gage de qualité de bon conseils ou de bon coaching. Aujourd’hui il est « facile » d’avoir pleins de followers et de like, la maîtrise des réseaux sociaux est parfois plus simple que d’ouvrir un livre d’anatomie.

. Son expérience et son ancienneté sont de vraies valeurs ajoutées

→ La richesse du métier de coach réside dans la rencontre de nouvelles personnes, de nouveaux défis, de nouvelles difficultés. Plus le coach sera expérimenté et plus il aura une large vision pour vous faire progresser de façon adaptée. 

. Rencontrez le avant de vous lancer

→ Le feeling, la personnalité, le charisme, la façon de communiquer… ce sont de vraies choses qui vont peser dans la balance. Je vous conseilles, pour éviter de vous engager hâtivement, de rencontrer votre futur coach pour faire connaissance, pour discuter et pourquoi pas en profiter pour faire un bilan forme. Et si possible dans un lieu neutre, pourquoi pas autour d’un café.

. Rencontrez plusieurs coachs

→ Si lors de ce premier entretien vous n’avez pas été convaincu par le coach ou bien que le courant n’est pas bien passé, n’hésitez pas à en rencontrer d’autres pour pouvoir comparer. A compétences égales, il vaut mieux choisir un coach avec qui vous avez de bonnes affinités, cela ne fera que renforcer votre motivation pour atteindre vos objectifs.

. Le prix n’est pas gage de qualité

→ Les prix sont très variable, de 25 à 150€/ l’heure, c’est un métier qui peut devenir très lucratif et du coup qui attire beaucoup… Attention aux petits malins qui souvent sous prétexte qu’ils ne soient pas diplômé proposent des prix attractifs, à vos risques et périls. A contrario un coach qui vous prendra plus de 100€/h, demandez-vous ce qu’il vous apporte de si extraordinaire pour justifier ce genre de tarif. 

 

En bref…

J’ai eu et j’ai la chance de coacher des centaines de personnes, chaque personne est différente, chaque personne à ses objectifs, chaque personne à son caractère, vous allez nous détester, on va vous en faire baver, mais au final vous allez nous adorer. C’est un métier que l’on fait par passion, car on aime le sport mais aussi parce que l’on aime les relations humaines. Ce n’est pas un simple coach que vous choisirez, mais un confident, un allié, un ami… Choisissez un coach qui vous ressemble mentalement !

 

Et si c'était moi votre coach ?

Pour un programme complet et personnalisé, à distance ou en session privé → CONTACTEZ-MOI !

Partager: